Pas de Français dans le Top 30 de l’ISPS Handa, Lucas Herbert remporte le tournoi.

Lucas Herbert s'impose, pas de Bleu dans le Top 30 sur l'ISPS Handa

Lucas Herbert remporte l’ISPS Handa Championship au Japon

Lucas Herbert a créé la surprise en remportant l’ISPS Handa Championship sans avoir joué de partie de reconnaissance. Cette victoire, sa troisième sur le DP World Tour, a été obtenue après deux tours de play-offs contre Aaron Cockerill. L’ambassadeur du sponsor titre australien a ainsi grimpé à la 42e place mondiale.

Le caddie de Lucas Herbert, Nick Pugh, héros de la victoire

Lucas Herbert doit en grande partie sa victoire à son caddie, Nick Pugh, qui a réalisé la reconnaissance du parcours en solo pendant trois jours. Cette victoire est d’autant plus impressionnante que le joueur a commencé le tournoi sans aucune partie de reconnaissance. Il a ainsi fait confiance à son caddie pour le guider sur certains trous, et cela a payé.

Lucas Herbert s’en sort miraculeusement lors des play-offs

Lucas Herbert a drivé dans les bois lors des play-offs, frôlant même sa femme. Il a bénéficié d’un drop gratuit, sa balle étant sur un chemin en pierre, et a réussi un fer magique suivi d’une dernière ficelle pour remporter le tournoi. Le Canadien Aaron Cockerill a manqué un putt de la gagne sur le premier tour de play-offs.

Les Français loin du podium

Aucun Français n’a terminé dans le Top 30 du tournoi. Robin Sciot-Segrist, le mieux placé avant le dernier tour, a vécu une journée compliquée avec un coeur de parcours qui lui a coûté cher. David Ravetto a vécu un week-end cauchemardesque avec aucun birdie et huit bogeys.

Cet article pourrait vous intéresser :  La lutte de Leicester contre la relégation est une leçon de mathématiques sévère pour tous les clubs de milieu de tableau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *